Sur les pas des prostituées des filles de maisons-closes aux filles des rues



Maison close par Toulouse Lautrec

Visite guidée sur les pas des prostituées du Palais-Royal aux Grands-Boulevards



Visite guidée sur les misères et les splendeurs des prostituées du Palais-Royal aux Grands-Boulevard. Nous déambuleront à la recherche des Maisons closes les plus fameuses, telles que le Chabanais, la Fleur Blanche, Aux Belles Poules ...

Cette visite sera agrémentée d'illustrations, qui nous permetterons de restituer la vie dans ces lieux. 


Les lieux de plaisirs et de débauche se développent dans le giron du pouvoir politique, matérialisé par les demeures royales du Louvre et surtout du Palais-Royal. Nous partirons aux origines du quartier chaud de Paris jusqu'en 1848, le Palais-Royal au temps des Orléans jusqu'aux Merveilleuses du Directoire.


Au 19e, eles s'appelaient Niniche la Boulotte, Pattes d'Araignée, la Môme Sucre d'Orges, la Grande Berthe ... Nous ferons revivre le quotidien de toutes ces anonymes, travailleuses des anciennes maisons-closes. Dans nos pérégrinations, nous croiserons aussi les destinées des travailleuses indépendantes, plus connues sous le noms de Grande horizontale, de Cocottes, les Lorette, les midinettes, dont certaines sont devenues des célébrités.


À l'époque républicaine, le centre de gravité des plaisirs parisiens s'est déplacé vers le nord et les Grands-Boulevards, où la prostitution professionnnelle ou occasionnnelle s'est le plus développée. Le grand nombre de prostituée n'est que le miroir de la position et le statut de la femme à l'époque. 


Pendant la période de l'Occupation, les maisons closes ont été le haut-lieu de la collaboration horizontale, dédiées au repos du guerrier allemand. Cet indignité signa l'arrêt de mort des établissements de plaisir. Dans ce contexte d'épuration la loi de l'interdiction des maisons-closes fut portée par Marthe Richard, une ancienne prostituée. L'activité évidement ne disparait pas, mais tombe alors dans la clandestinité.




Informations pratiques pour les groupe


Créneau : en semaine ou le samedi 

Participants: 35 personnes maximum
Tarif : aucun droit d'entrée à régler par le client
Microphone équipant la conférencière pour une meilleure audition




 Visite guidée des maisons closes




D'autres idées de visites


Lorettes, lionnes, cocottes et autres Grandes horizontales

Les filles des maisons closes
Paris des Plaisirs (visite)
Hôtel de la Païva

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *